.
HOLACRATIE : UN SYSTEME DE GOUVERNANCE EFFICACE ET AGILE POUR LES ORGANISATIONS DU 21e SIECLE
  • Qu’est-ce que l’Holacratie ?


L’holacratie
* est une pratique pour les organisations qui recherchent davantage d’efficacité et d’agilité dans leurs structures de base telles que les réunions, les processus de décision et leur organisation. Elle s’appuie sur des principes innovants et opérationnels qui permettent de faire émerger l’essence, la capacité d’innovation et le potentiel collectif de l’organisation en la libérant des peurs et des ambitions des egos individuels.




L’Holacratie est le premier système de gouvernance qui permet de véritablement répondre aux défis du 21ème siècle car elle transforme une organisation fragmentée, inconsciente des interdépendances et des enjeux du monde et de son marché, en un éco-organisme cohérent et intégré, fort de l’expérience, de la compétence et de la capacité d’innovation collective de ses membres.


Elle répond à des questions telles que :

  • Comment rendre son organisation agile ?
  • Comment accélérer le processus de décision ?
  • Comment clarifier les attentes et les responsabilités de chacun ?
  • Comment mener efficacement une réunion ?


L’essence de l’Holacratie : le pilotage dynamique

Le pilotage dynamique permet à l’organisation de s’adapter de façon souple et rapide aux changements au sein de l’organisation et de son environnement. Pour cela, il s’agit d’abandonner la posture « Prévoir et Contrôler » habituelle et développer une capacité interne adaptative afin que l’organisation puisse faire face aux problèmes et aux opportunités de manière proactive. Ainsi, le processus de décision est rendu plus agile et plus réel puisque connecté à l’actualité de la situation plutôt qu’à une image passée et probablement obsolète de cette réalité. En fait, le pilotage dynamique est tout à faire similaire à la manière dont nous faisons du vélo**. Chaque information, chaque tension, d’où qu’elle provienne au sein de l’organisation, permet à l’entreprise de « sentir » la réalité d’une situation pour mieux y répondre en temps réel, un peu comme un système vivant dont les cellules capteraient, à différents niveaux, les informations nécessaires à la prochaine décision.


Que peut vous apporter concrètement l’Holacratie ?

Lorsqu’une organisation ou une équipe a travaillé de façon holacratique pendant un certain temps :

  • Elle devient plus sensible aux changements internes et externes, ce qui la rend plus rapidement apte à devenir consciente des problèmes et des opportunités qui se présentent,

  • Elle devient capable d’intégrer plus rapidement de nouvelles perspectives ou de nouveaux changements à tous les niveaux de l’organisation.


L’Holacratie facilite la transition vers une organisation à pilotage dynamique, en « inscrivant » dans la structure de l’organisation – dans son ADN – la capacité à transmuter efficacement les besoins et les tensions. Par exemple, en étant extrêmement transparent sur « qui décide quoi », il devient possible de supprimer les agréments implicites et les problèmes généralement issus du flou entretenu. Il en résulte que les informations seront naturellement disponibles là où les décisions seront effectivement prises dans l’entreprise.

L’Holacratie créé une organisation capable d’apprendre, car les tensions générées par un environnement changeant sont autant de données directement utilisables dans le développement continu de l’organisation. Ce processus se produit à tous les niveaux, rendant l’organisation apte à embrasser le changement et à se reconfigurer selon les besoins plutôt que de résister et de combattre le changement.

* Étymologiquement, le terme « Holacratie » provient des mots grecs « Holos » qui désigne « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » (exemple de holon : un atome ou une cellule vivante) et de « kratos » qui signifie « pouvoir ».Il s’agit donc de donner le pouvoir de gouvernance à l’organisation elle-même plutôt qu’aux egos de ses membres.

** Comment piloter une organisation aussi simplement qu’une bicyclette ?
Le fondateur de l’approche holacratique, Brian Robertson, compare la pratique de l’holacratie à celle du vélo. Les organisations sont souvent pilotées à la manière d’un cycliste qui dirigerait son vélo les yeux bandés. Vous choisissez une destination et définissez une stratégie pour l’atteindre. En vélo, cela donnerait à peu près ceci : « Instructions pour atteindre la destination : Tourner le guidon de 5° à droite, après 10 mètres le tourner de 10° sur la gauche, puis après 2 mètres le tourner de 20° sur la droite. Maintenant, mettez votre bandeau et pédalez à fond ! » L’Holacratie cela signifie de piloter les yeux grands ouverts. Cela peut paraître étrange, voire effrayant aux premiers abords, mais en fait c’est bien plus sûr et bien plus souple pour être capable d’anticiper puis gérer les événements inattendus.


Slide-holacracy

Découvrez notre offre révélation Holacratie !

Formez-vous à l'Holacratie