Devenir orthodontiste : salaire, formation, diplôme

Souhaitez-vous actuellement embrasser une carrière de taxi ambulancier ? Notez que cela est tout à fait possible en créant votre propre entreprise de transport sanitaire ou en travaillant en tant que salarié. Le taxi ambulancier occupe une fonction d’auxiliaire de soin et les besoins sont assez importants en France. C’est d’ailleurs l’un des métiers les plus privilégiés en matière de reconversion professionnelle. Exercer cette profession demande d’avoir un diplôme d’État d’ambulancier. Découvrez ici comment faire une reconversion professionnelle pour intégrer ce corps de métier.

Comment devenir taxi ambulancier ?

Pour pouvoir exercer la profession de taxi ambulancier, il est nécessaire de disposer d’un diplôme d’État d’ambulancier (DEA). Voici toutes les informations importantes relatives à la formation.

Le niveau scolaire requis

Le niveau minimal requis pour passer et obtenir ce diplôme est celui de la classe de 3e. La formation s’effectue dans l’un des instituts de formation approuvés par le Ministère de la Santé publique.

Les conditions à remplir

Pour votre reconversion professionnelle, outre le niveau d’étude minimum, il faut également détenir un permis de conduire de catégorie B, datant d’au moins 3 ans. Vous aurez également besoin d’une autorisation préfectorale d’aptitude à la conduite, ainsi que d’un certificat médical de non contre-indication à la profession d’ambulancier. Ce dernier doit être délivré par un médecin agréé par l’agence régionale de santé. En plus de cela, le candidat doit être à jour pour toutes les vaccinations.

La durée de la formation

L’accès à la formation de taxi ambulancier est conditionné par la réussite aux épreuves de sélection. Une fois l’admission obtenue, les candidats ont entre 4 et 5 mois d’apprentissage, soit 13 semaines de théories et 5 semaines de pratique.

Quelles sont les possibilités de carrière pour le métier de taxi ambulancier ?

La conduite des ambulances est une profession en plein envol en France. Un ambulancier peut être fonctionnaire, c’est-à-dire recruté dans un établissement public hospitalier. Il peut également être salarié dans une entreprise de transport sanitaire, un service médical spécialisé ou une organisation humanitaire. S’il en a les moyens matériels, il peut aussi exercer en libéral.

La plupart des ambulanciers sont actuellement recrutés sous contrat à durée indéterminé. Ils peuvent par la suite devenir aide-soignant en suivant simplement une formation complémentaire. Ils ont par ailleurs la possibilité de progresser en tant que responsables des interventions.

Bien connaître le métier de taxi ambulancier avant de se reconvertir

Le taxi ambulancier a pour mission d’assurer le transport des personnes nécessitant des soins vers les hôpitaux ou les établissements de santé. Il utilise pour cela un véhicule bien adapté. Ce professionnel est aussi capable de contrôler l’état du patient à partir des appareils d’assistance médicale disponible dans l’ambulance. Ceci constitue l’une des principales raisons pour laquelle la présence d’au moins deux ambulanciers est nécessaire dans un véhicule.

Avant d’arriver à l’hôpital, le taxi ambulancier doit établir un contact avec le personnel du centre médical. À son arrivée sur place avec le patient, il transmet au personnel soignant les détails concernant l’état de ce dernier. D’un autre côté, l’ambulancier est aussi chargé de gérer les plannings liés à la demande de service.

Quel est le profil pour devenir taxi ambulancier ?

Avant d’entreprendre des démarches pour votre reconversion professionnelle, il est tout de même important de procéder à une analyse de votre profil. Pour cela, il existe un certain nombre de questions auxquelles vous devez répondre :

  • Savez-vous répondre aux situations d’urgence ?
  • Appréciez-vous beaucoup les contacts ?
  • Avez-vous de l’empathie envers les autres ?
  • Appréciez-vous de prendre soin des autres ?
  • Aimez-vous prendre des risques ?
  • Savez-vous bien gérer le stress ?

Le métier de taxi ambulancier ne se limite pas juste à la conduite des véhicules. C’est également un métier de secourisme où il faut être capable d’apporter les premiers soins. Vous devez également être en mesure de veiller au confort du malade que vous prenez en charge et de le rassurer. Ce professionnel doit aussi être capable de bien gérer ses émotions. D’autre part, l’ambulancier doit faire preuve d’habilité et de rigueur. Il doit conduire sur les routes avec la plus grande attention. Ce dernier doit aussi démontrer une bonne aptitude physique.

En définitive, pour se reconvertir en tant que taxi ambulancier, il faut d’abord se faire former. Aussi, est-il important de comprendre ce qu’implique ce métier. Si vous êtes prêt à répondre au moins à 80 % de toutes les exigences de ce dernier, alors vous pouvez en toute sérénité envisager votre reconversion.