Qu’est-ce que le picking ? Définition

Le picking est un traitement qui consiste à choisir et à mettre en ordre, par taille, poids et volume, les produits qui seront envoyés au client. Il existe généralement sous deux types que sont les démarches picking en entrepôt et en point de vente. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce processus de préparation des achats utilisé dans le domaine de la logistique.

Le picking : de quoi s’agit-il ?

Le picking veut dire en anglais « cueillette ». C’est l’une des étapes clés de la préparation des achats en matière de logistique. Ce processus est l’instant où le livreur va à la quête des articles d’une commande pour les réunir en un même lieu. Après cela vient l’étape de colisage durant laquelle il procède au conditionnement du colis qui sera transféré par la suite.

Le picking logistique peut être amélioré continuellement, à l’exemple de toutes les autres étapes relatives à la mise au point des colis. Le but d’une telle procédure est d’avoir, près de la zone de colisage, les articles dont les agents auront besoin, pour rendre plus rapide leurs va-et-vient dans l’enceinte de l’entrepôt. Comme avantages, le temps de mise à disposition de l’article à livrer est raccourci. De même, la gérance des stocks et la manutention deviennent plus fluides.

Les points de divergence entre le picking en entrepôt et le picking en point de vente

Il existe des nuances entre la notion de picking en entrepôt et celle du picking en point de vente. Il est important de bien cerner les contours des deux concepts.

Le picking en entrepôt sert à arranger les commandes, qu’elles soient B2B ou B2C, au moyen des techniques de transport, de ravitaillement et de logistique disponibles dans l’entrepôt. Les achats sont ensuite envoyés vers les équipes s’occupant de livrer les marchandises.

Quant au picking en point de vente, il est encore désigné sous l’appellation de picking en magasin. Il sert à l’élaboration des commandes à l’intérieur d’une boutique. Les gestionnaires collectent un certain nombre de marchandises dans les rayons ou dans le stock de point de vente pour faire ensuite une livraison à domicile. Il est fréquent qu’une telle démarche soit aussi utilisée lors d’une livraison en drive durant laquelle l’acheteur vient prendre ses articles en magasin.

La différence entre ces deux formes de picking apparaît au niveau du mode de stockage des produits. Le picking en entrepôt est spécialement fait pour les e-commerçants qui n’ont pas de point de vente. Ceci leur permet de conserver en lieu sûr leur stock d’articles.

Cet article peut vous intéresser :   Mieux comprendre Myemrys pour gagner de l’argent

Après la phase de picking en entrepôt, des transporteurs vont s’impliquer à exécuter la livraison. Le conditionnement du colis devient important ici pour ne pas enregistrer des casses et des pertes. Pour le picking en point de vente, la réalité est tout autre. Le magasin se charge de satisfaire directement sa clientèle.

Il est donc à retenir que le stockage des articles en entrepôt est bien distinct de celui en magasin. Pour le premier, il s’agit du picking actif qui change en fonction de la qualité des installations logistiques.

Quelles sont les procédures de picking en entrepôt ?

Le picking en entrepôt se décompose en deux variantes, à savoir la procédure « homme vers article » et celle dite « article vers homme ». Dans le premier, le préparateur a pour mission d’aller à la recherche des produits. Dans le second, le picking devient autonome, limitant ainsi ses déplacements et transports. Selon le principe que vous désirez et que vous pouvez mettre en place, il existe plusieurs méthodes de picking homme vers article.

Les différentes procédures du picking homme vers article

Lorsque l’opérateur se déplace pour chercher les commandes, il peut procéder de plusieurs manières, à savoir utiliser :

  • la méthode Pick and Pack ;
  • la procédure Put to Light ;
  • ou la procédure Pick by Light.

La démarche Pick and Pack va demander au préparateur de prélever les produits qu’il faut pour une ou plusieurs commandes et de les convoyer à une zone d’emballage. L’opérateur est appelé à faire usage d’une liste d’achat manuscrite. Dans le Put to Light, les opérateurs se servent du chariot intelligent. Ceci leur permet de savoir où se trouvent les produits nécessaires et où les placer en vue d’une conservation sécurisée.

Le Pick by Light implique d’utiliser un chariot de préparation de commandes intelligent. L’opérateur reconnaît avec aisance le lieu de picking de chaque achat et le nombre exact de marchandises à extraire. Pour en savoir plus sur ses chariots n’hésitez pas à aller sur des sites de fournisseurs.

Chacune de ces procédures requiert l’utilisation d’un équipement spécifique.

Le picking article vers homme

Le picking article vers homme se déroule de deux façons distinctes. Dans le premier cas, un ensemble de robots est mis en place pour acheminer les marchandises vers le préparateur des achats. L’autre possibilité est l’utilisation d’un convoyeur central pour déplacer les produits à mettre en paquet.

La gestion du picking des grands entrepôts

Les grands entrepôts e-commerce mettent souvent en place une structure de stockage rationalisée pour le picking. Cela nécessite un système d’étiquetage concis, des rayonnades, des engins roulants d’aide à la manutention et divers terminaux.

Solution pratique pour accélérer la livraison des produits achetés par les clients, le picking est appliqué autant dans un entrepôt que dans un point de vente classique. Son processus peut être amélioré en continu par l’entreprise grâce à des équipements adaptés.

Photo of author

Alexandre Martin : Jeune entrepreneur de 35 ans, je travaille en tant que consultant seo depuis 7 ans. Passionné par le milieu de l'entreprenariat, je veux aider les gens à développer leurs entreprises.